Organiser une mission

Vous avez été sollicité pour un projet qui vous séduit, qui fait appel à vos valeurs. Vous décidez de vous rendre sur place pour voir les conditions de faisabilité de ce projet.

Envisagez ce déplacement à plusieurs personnes et partez en étant certain de vivre un moment particulier d’ouverture, d’échanges humains, de découvertes, de confiance. Restez dans le respect et le non jugement. Votre enthousiasme ne vous quittera pas.

Quelques recommandations pratiques

Avant le départ :

  • Vérifier que chaque voyageur est en possession d’un passeport en cours de validité.
  • Pour aller dans certains pays il convient d’obtenir une invitation.
  • Obtenir un visa d’entrée (cela a souvent un coût).
  • Avertir le consul de France du déplacement dans le pays concerné.
  • Prévoir un traitement anti paludéen.
  • Vérifier la vaccination antitétanique.
  • Désactiver les téléphones reliés à INTERNET.

Sur place :

  • Ne boire que de l’eau en bouteille capsulée.
  • Avoir à portée de main un traitement anti diarrhéique.
  • Avoir des produits anti moustiques et protection grand soleil.
  • Prévoir une lampe de poche, des bougies et des allumettes.

Voir avec les partenaires :

  • Si on est accueilli à l’aéroport. Si oui, comment se retrouver. Si non comment est organisé le transfert jusqu’au lieu d’hébergement.
  • Quelle sera la forme de l’hébergement ?
  • Penser à apporter quelques menus présents ainsi que des documents simples pour présenter son association.

Il y a plusieurs types de mission dans la mise en œuvre d’un projet :

Celle qui permet de formaliser un diagnostic (voir « monter un projet » action 1, 2 et 3)

Lors de cette première mission il conviendra de rencontrer toutes les bonnes personnes concernées par ce projet et pour ce faire prendre du temps sur le terrain, le recueil d’informations nécessaires au montage de projet peut être très long.

Puis co-rédiger avec les partenaires  le document de référence de la collaboration. Ce document met à plat ce qu’on veut et pourquoi on le veut. La rédaction de ce document est impérative. Il doit être réajusté après chaque évaluation partielle.

Celles qui permettent un suivi du projet et des évaluations partielles (voir « monter un projet » action 5)

Ces rencontres doivent être franches et conviviales en veillant à ne porter aucun jugement. Au contraire, elles doivent permettre l’émergence de solutions novatrices.

Celle de l’évaluation finale

L’évaluation finale doit être mise en regard du document de référence. Les institutionnels et les bénéficiaires doivent pouvoir d’exprimer soit par enquête, soit par sondage, soit par témoignage direct. Ces outils sont à préparer conjointement avec les partenaires.

L’outil informatique est un précieux allié pour toutes ces missions.

Une fois le projet terminé les échanges amicaux se poursuivent, et là chacun organise son voyage amical comme il l’entend.

Ressources : organiser une mission

Préparer et conduire une mission exploratoire

Fiche technique d’Horizon Solidaires – Novembre 2016

La mission dite « exploratoire » va normalement conduire à un engagement et doit aboutir, naturellement, à un projet de signature d’une convention de partenariat à plus ou moins longue échéance.

Organiser une mission de coopération internationale au Burkina Faso

Guide Pratique – Horizons Solidaires – 2013

Outil qui regroupe des conseils, bonnes adresses et informations acquis à travers les expériences de partenariat des acteurs bas-normand en coopération avec le Burkina Faso.

Préparation d’une mission au Mali

Guide Pratique – Horizons Solidaires – 2011

Ce guide est le résultats des échanges et de la mutualisation d’un groupe d’acteurs bas-normands menant des projets au Mali.